Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 10 décembre 2014

Réalisateur : Peter Jackson

Nationalité : Américain, Néo-Zélandais

Genre : Fantastique, Aventure

Acteurs principaux : Martin Freeman, Richard Armitage, Evangeline Lilly

Durée : 2h24min


«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

2 commentaires:

  1. Je n'avais pas forcément réalisé, mais j'avais tout de même quelques attentes concernant ce dernier Hobbit : conclusion d'un chapitre titanesque dans la carrière d'un grand réalisateur, suite d'un deuxième épisode qui, je trouve, avait mis la barre haute... Certes, quelques signaux pouvaient donner matière à se méfier. A commencer par le fait que, comparé à l'oeuvre de J.R.R. Tolkien, il ne restait plus grand chose à narrer dans cette énième et ultime histoire en Terre du milieu. Peu importe, j'ai choisi de faire confiance au génie créatif de Peter Jackson, qui fait des miracles, même dans la réécriture (rappelez-vous King Kong).
    Seulement, "La bataille des cinq armées" est peut-être l'exercice de trop pour le réalisateur néo-zélandais. Autant les quelques improvisations du Hobbit 2 (la romance inventée entre un nain et une elfe, la bataille aux nombreux rebondissements avec le dragon) fonctionnaient, autant celles de ce dernier épisode paraissent, au mieux amusantes, au pire maladroites, voire sans intérêt par rapport au sujet central, qu'est la quête de Bilbo. Il ne s'agit en gros QUE d'une bataille, et ce qui, dans l'épisode 2, ouvrait des possibilités intéressantes par rapport au livre éponyme, est dilué dans un immense maëlstrom dont la seule nouveauté est d'ordre technologique. On ressort donc un peu floué de ce Hobbit 3, en ayant plus l'impression d'avoir nourri la poule aux œufs d'or, que nostalgique de presque 15 ans d'aventure dans les terres magiques de Tolkien.

    RépondreSupprimer
  2. J'ajouterai que Peter Jackson a réussi l'exploit de faire près de neuf heures de film d'un livre de deux cent pages. J'avais déjà trouvé le premier et le deuxième film très longs, entre les chants interminables et les scènes plus ou moins réussies ajoutées à l'histoire originale, mais là, on atteint des sommets.
    Ce film n'est, comme son titre l'indique, qu'une immense scène de bataille, il faut aimer. Moi, j'avoue, je me suis ennuyée.
    Pour moi, le principal intérêt de ces films réside dans le Dragon, Smaug, qui est vraiment très réussi, mais qui a dû pompé tout le budget apparemment, au vu de la qualité de certains effets spéciaux de cet épisode.....

    Enfin voilà, la boucle est bouclée et le lien fait avec le "Seigneur des Anneaux" dont "le Hobbit" fait donc figure de préquel.

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top