Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 9 Avril 2014

Réalisateur : Darren Aronofsky

Nationalité : Américain

Genre : Fantastique, Peplum, Aventure

Acteurs principaux : Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson

Durée : 2h18

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

1 commentaires:

  1. Marion Piriou14 avril, 2014

    Comment ?? Darren Aronofsky à la tête d'une super production au budget colossal ?
    J'étais intriguée par ce virage du magistral réalisateur de "Requiem for a dream" et "Black Swan". Alors, que penser de ce "Noé" ?
    Même si le film n'atteint pas les sommets rencontrés par les deux œuvres qui viennent d'être évoquées, il est loin d'être mauvais. En réalité, "Noé" agace autant qu'il peut séduire.
    En effet, il est, la plupart du temps, très premier degré avec un Russel Crowe donneur de leçon, grand représentant des quelques rares hommes encore bons qui peuplent la terre, opposé aux représentants du mal que sont les autres hommes qui vivent dans la violence. Les dialogues sont lourdingues et le film est à deux de devenir un véritable "étouffe-chrétien" sans mauvais jeu de mots.
    De plus, je me suis demandée ce qui était arrivé au chaismatique Gladiator, qui nous avait aussi impressionné dans la peau du torturé mais malade héros d' "Un homme d'exception". L'Australien manque terriblement d'expressivité et semble un peu enfermé dans un rôle trop lourd à porter.
    Néanmoins, le film m'a tenue en haleine de bout en bout et m'a mise dans un état de tension intense.
    Certaines images sont magnifiques, accompagnées d'une bande son brillante. Daronofsky a collaboré une nouvelle fois avec le compositeur Clint Mansell et les musiciens du Kronos Quartet qui avaient déjà participé à la bande originale de "Requiem for a dream" et "The fountai"n. Une ambiance d'apocalypse assez réussie envahit peu à peu le film.
    De surcroit, face à l'insipide Russel, Jennifer Connelly est une nouvelle fois parfaite. Elle arrive à nous toucher et à insufler une réelle émotion à cette grosse machine hollywoodienne.
    En définitive, une réussite loin d'être complète mais un film qui s'avère néanmoins prenant et captivant pendant plus de deux heures.

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top