Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 8 janvier 2014

Réalisateur : Stephen Frears

Nationalité : britannique, française, américaine

Genre : Drame

Acteurs principaux : Judi Dench, Steve Coogan

Durée : 1h38

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

2 commentaires:

  1. Marion Piriou14 janvier, 2014

    Dans les années 50 en Irlande, nombre d'adolescentes tombées enceintes par accident se sont vues être placées par leur famille dans des couvents. Leurs enfants y étaient élevés puis mis rapidement à l'adoption, sans tenir compte de la volonté de certaines de ces jeunes femmes de les élever. Philomena est l'une d'entre elles. Cinquante ans après la naissance de son fils qui lui a été enlevé, elle décide de partir à sa recherche, aidée d'un journaliste avec qui elle a peu de points communs ...
    Stephen Frears signe un film salutaire car dénonçant des pratiques cruelles pour des centaines de mère et d'enfants : une séparation non choisie et un éloignement à vie pour la plupart d'entre eux. En Irlande, l'Eglise catholique s'est en effet montrée extrêmement dure envers ces mères qui étaient avant tout considérées comme des "pécheresses" qui devaient continuellement trouver un moyen de s'acquitter de leur faute.
    Le réalisateur pousse sa critique de l'institution religieuse assez loin en la présentant sous ses aspects les moins reluisants, notamment à la fin du film, quand il nous montre que celle-ci n'hésite pas à mettre des bâtons dans les roues des mères et enfants séparés qui tentent désespérément de se retrouver ... Ici, pas de religieuses mettant en pratique le principe du pardon prôné par la religion mais plutôt des tyrans qui n'hésitent pas à monnayer au prix fort les adoptions d'enfants.
    Cette histoire très forte et émouvante (difficile de ne pas verser quelques larmes) est servie par deux acteurs au top de leur forme. L'impeccable Judi Dench, bien connue des fans de Mister Bond, est plus vraie que nature dans son personnage de mère culpabilisée et meurtrie par l'éloignement de son enfant. Steve Coogan, qui interprète le journaliste qui va aider Philomena dans ses recherches, est également parfait alors qu'il a plutôt l'habitude d'interpréter des rôles comiques.
    Mon seul regret concernant ce film est le peu d'innovation et de surprises que nous réserve sa mise en scène. J'ai trouvé cette dernière assez plate.
    Ma note : 3.5/5

    RépondreSupprimer
  2. Florian Teixeira-Lachasse19 janvier, 2014

    Pour ma part, j'ai, adoré.
    Je te rejoins Marion : les acteurs sont absolument formidables.
    Pour ma part, la mise en scène ne m'a absolument pas dérangée. J'ai beaucoup aimé le choc des cultures entre les deux personnages. j'aime beaucoup l'idée, que le moins cultivé des deux n'est pas forcément le plus bête!
    Beaucoup de thèmes abordés avec intelligence : les relations humaines, la notion de famille, la sexualité, et la recherche spirituelle.
    Effectivement la religion catholique est mise à mal dans le film mais le personnage de Philomena apporte beaucoup de nuances et apaise le débat et abordant assez régulièrement la notion de pardon et de tolérance qui la rend beaucoup plus ouverte d'esprit que le journaliste.


    Le spectateur a des réponses assez rapidement sur l'intrigue du film. J'avais un peu peur que la dernière partie du film s'essouffle. Et ben non! La fin est absolument superbe!
    Un bon point aussi pour la photographie du film qui est splendide.


    A voir absolument! Mon premier coup de coeur 2014!


    Ma note : 4,5/5

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top