Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 27 novembre 2013

Réalisateur : James Gray

Nationalité : américaine

Genre : drame, romance

Acteurs principaux : Marion Cotillard, Joaquin Phoenix, Jeremy Renner

Durée : 1h57

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

2 commentaires:

  1. Marion Piriou04 décembre, 2013

    2013 serait-elle l’année d’un certain égarement pour James Gray ? Cinéaste talentueux, l’américain ne nous a pas montré cette année toute l’étendue de son talent en coécrivant le scénario du très ennuyeux « Blood Ties » puis en réalisant « The immigrant » qui, malheureusement, ne tient pas toutes ses promesses.

    Attention, le film est pour moi loin d’être mauvais mais il ne parvient jamais à atteindre le niveau de l’excellent « La nuit nous appartient » réalisé par le même Gray il y a sept ans.

    L’histoire nous raconte la douloureuse arrivée d’Ewa, immigrée polonaise, sur le territoire américain. Arrivée avec sa sœur Magda, Ewa débarque finalement seule à New-York et rencontre Bruno, un homme qui se révèle très vite sombre et complexe. Le rêve américain ne prend alors pas vie pour Ewa qui est obligée de se prostituer pour pouvoir payer les soins médicaux de sa sœur, hospitalisée pour cause de tuberculose.

    Alors qu’il s’empare d’un sujet de société fort, James Gray ne parvient jamais à donner une dimension universelle à son drame tant le film ne prend jamais de hauteur en s’accrochant désespérément de manière linéaire aux péripéties de ses trois protagonistes principaux. Les émotions n’apparaissent que très rarement dans les dialogues et les interactions qui ont lieu entre ces différents personnages. Cela confère une dimension trop froide au film et trop lisse, où tout se révèle linéaire et sans grande surprise (les émotions, les rebondissements).

    Malgré ces défauts, il faut souligner la sublime photographie de Darius Khondji qui confère au film une atmosphère unique teintée d’un classicisme bienvenu. De plus, Joaquin Phoenix et Jeremy Renner effectuent tous les deux de bonnes performances. Cependant, les honneurs doivent surtout revenir à Marion Cotillard qui tient ici peut-être la meilleure performance de sa carrière. Juste, toujours dans une interprétation où elle n’en fait ni trop
    ni pas assez, l’actrice impressionne et retrouve un niveau de jeu qu’on ne lui avait pas connu depuis longtemps.

    Au final, un beau film sur le plan esthétique qui manque de vie et d’émotion pour être devenir un grand film.

    Ma note : Ma note : ★★★☆☆

    RépondreSupprimer
  2. The immigrant est assurément un bon film mais on reste clairement sur notre fin. La thématique sur l'immigration et la plongée dans le NY des années 20 est intéressante mais l'ensemble reste moyen du moins pas au niveau de nos espérances au vu du casting clinquant. On a la sensation que Gray aurait pu aller beaucoup plus loin dans l'intrigue et dans la relation entre les personnages. D'ailleurs, on a toujours l'impression que Jeremy Renner ne trouve jamais vraiment sa place dans ce trio aux relations complexes... En revanche, Joaquim Phoenix et Mario Cotillard sont au niveau et il y a quelques scènes qui valent le détour. Au final, on est loin du navet mais aussi du chef d'oeuvre.

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top