Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 25 Décembre 2013

Réalisateur : Joseph Gordon-Levitt

Nationalité : Américaine

Genre : Comédie

Acteurs principaux : Joseph Gordon-Levitt, Scarlett Johansson, Julianne Moore

Durée : 1h30

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

2 commentaires:

  1. Sur une intrigue des plus débridées, scénarisée, réalisée et jouée par Joseph-Gordon Levitt, on ne pourra pas dire que le garçon en manque...
    A travers des personnages à peine clichés, JGL a décidé de nous parler d'un sujet universellement masculin : La masturbation et les films pornographiques.


    Au risque de parfois tomber dans la caricature, la réalisation ne prend aucune pincette et use volontiers d'humour et second degré pour finalement tomber ineluctablement dans la morale politiquement correcte.
    Dommage pour ça car, pour le reste, JGL montre qu'en plus d'être très bon acteur il sait se saisir de sujet intimes tels que les conséquences de l'addiction à la pornographie, dont l'accès n'aura jamais été aussi facile qu’aujourd'hui.
    L'objectif est de rire des habitudes masculines ridicules mais bien réelles pour la plupart.
    Scarlett Johanson est excellente en bimbo façon "cagole" et JGL plus vrai que nature en célibataire cliché, accro aux relations extra courtes, au porno, sa voiture et à la musculation.


    La religion quant à elle est plus ou moins affichée comme un alibi à la morale que le confessional autorise officiellement à ne pas suivre en se rachetant par des sanctions arbitraires et inappropriées.


    On pouvait s'attendre à du différent, mais au lieu de déculpabiliser le sujet, le film n'échappe pas à un discours qui sent la bonne morale et le happy end… Dommage car même si la fin du scénario peut décevoir, il faut lui reconnaitre une réalisation malgré tout de qualité. J’ai hâte de voir la prochaine réalisation du « ptit » Joseph !

    Ma note: 3/5

    RépondreSupprimer
  2. Marion Piriou26 décembre, 2013

    Acteur génial depuis sa révélation dans "Mysterious Skin", le Joseph Gordon-Levitt réalisateur était attendu au tournant. J'avais hâte de découvrir ce "Don Jon" dont la bande-annonce nous avait mis l'eau à la bouche il y a quelques mois.

    Pour une première réalisation, JGL assure et signe un premier film prometteur pour la suite de sa carrière derrière la caméra. Le film est extrêmement drôle, dans sa première partie surtout. Le côté "beauf" du personnage principal et de sa famille donne naissance à de beaux moments comiques. Je partage complètement l'avis de Raphael lorsqu'il salue la prestation des acteurs principaux, avec une mention spéciale pour Scarlett Johansson, vulgaire et naïve à souhait.

    En plus d'être drôle, le film fait le portrait d'un jeune homme dans lequel, j'en suis sûre, beaucoup pourront s'y reconnaître (sans pour autant pouvoir l'avouer). Accro aux films pornos, Jon n'arrive pas à trouver le même plaisir dans la réalité puisque cette surconsommation l'a justement déconnecté du monde réel et des relations sexuelles réelles. Au contraire, Barbara, jouée par Scarlett Johansson, semble avoir une vision complètement édulcorée de la réalité, où regarder un porno s'apparente à une maladie ou un acte criminel.

    Je suis également déçue de cette fin convenue qui rend le film moralisateur, alors qu'il a réussi à peindre de manière honnête une des réalités qui existe aujourd'hui dans les comportements masculins. Dommage, j'espère que JGL ne cédera pas à la happy end dans ses prochaines réalisations.

    Ma note : ★★★☆☆

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top