Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 4 décembre 2013

Réalisateur : Kimberly Peirce

Nationalité : Américain

Genre : Epouvante

Acteurs principaux : Chloë Grace Moretz, Julianne Moore, Judy Greer

Durée : 1h40

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

1 commentaires:

  1. Florian Teixeira-Lachasse14 décembre, 2013

    Fan de la première heure du roman, le premier de Stephen King, il me tardait de voir ce nouveau remake de Carrie, l'histoire de cette fille trop couvée (maltraitée) par sa mère, humiliée au lycée qui se découvre des pouvoirs de télékinésie et qui décide de s'en servir le jour où ses camarades vont trop loin...

    Carrie a déjà été porté à l'écran, avec succès, par Brian de Palma en 1976. L'interprète Sissy Spacek crevait l'écran. Pour ma part je préférais largement le téléfilm sorti en 2002 avec Angela Bettis, dont l'histoire était plus proche du roman.

    Il fallait donc que ce deuxième remake me surprenne!

    Et j'ai été fortement déçu!

    - D'abord parce que cette nouvelle adaptation n'apporte pas grand chose de nouveau! C'est le moins que l'on puisse dire! Certains plans sont carrément des copiés/collés avec le film de De palma. Le livre de King offre justement la possibilité d'aborder certains angles de différentes façons. Les deux premières adaptations ayant chacun leur parti-pris, il aurait judicieux d'y apporter un nouveau.

    - Ensuite, parce que l'interprétation de Chloe Grace Moretz est à la hauteur d'un épisode de "Plus Belle la Vie". La force de cette histoire est justement le personnage de Carrie, perturbée, perdue, compatissante. Moretz est trop mignonne pour ce rôle, n'est pas du tout convaincante, presque agaçante. On comprend presque ses camarades de lycée!

    - Parce que les personnages secondaires sont tout aussi ridicules!

    - Enfin, la grosse erreur de ce film a été de se focaliser sur les pouvoirs de Carrie, pour en faire un film d'effets spéciaux sans interêt, en enlevant toute l'âme au personnage. La réalisatrice n'a pas compris que le plus horrible chez Carrie, c'est son environnement etnon ses pouvoirs. l'aspect psychologique de l'histoire passe complètement à la trappe! C'est pourtant ce qui a rendu célèbre cette histoire!

    Alors que 2014 fera renaître un certain nombre de remakes de Stephan King, comme "ça" ou "Simetierre", on espère juste pour l'auteur qu'ils ne seront pas aussi gâchés que ce film!

    Ma note : ★★☆☆☆

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top