Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 23 octobre 2013

Réalisateur : Alfonso Cuaron

Nationalité: Americain


Genre: Science Fiction


Acteurs principaux: Sandra Bullock, George Clooney

Durée: 1h30

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

7 commentaires:

  1. Florian Teixeira-Lachasse22 octobre, 2013

    Bon alors pour tou vous dire, je suis allé voir ce film avec déjà quelquesà prioris. La bande annonce ne m'avait pas emballée mais le synopsis m'intéressait.
    Je m'attendais un film catastrophe vu et revu, dans le style "les américains sauvent la planète et sont les meilleurs".


    Je me suis trompé.


    D'un point de vue visuel d'abord, car c'est la grande force du film, tout est impeccable. Après Avatar, pour moi c'est la seconde fois ou je trouve un réel intérêt à la trois dimension. Certains plans sont à couper le souffle et jouent beaucoup avec le spectateur : les larmes de Sandra Bullock, les pluies de débris spatiaux ont été intelligemment étudiés pour la 3D.



    Le scénario quant à lui, est assez pauvre il faut le dire. Même si le film est assez court pour un blockbuster, le rythme est assez lourd et quelques scènes sont plutôt longues. certains diront que ces longueurs donnent une certaine intensité au film. Pour moi, ça n'a pas fonctionné.
    L'histoire est assez simple, sans rien dévoiler : deux astronautes ont un problème et doivent coûte que coûte rentre sur Terre. On ne peut s'empêcher de faire le lien avec Apollo 13.


    Mais pour moi la véritable force de ce film, qui je pense est un film de qualité, c'est cette façon d'aborder l'Humanité. Un paradoxe puisque nous sommes dans l'espace...
    Deux thèmes dichotomiques sont abordés ici : la valeur de la vie et la confrontation avec la Mort. Deux thèmes abordés de façon brute mais juste, parfois même de façon drôle et poétique. Les personnages sont très expressifs, le spectateur marche à fond.


    En résumé : Visuels à tiomber, scénario minimaliste, acteurs de qualité sur fond d'humanisme
    C'est ça la force de "Gravity"




    Ma note : ★★★☆☆

    RépondreSupprimer
  2. Marion Piriou23 octobre, 2013

    Tout comme Florian, j'ai eu la chance de découvrir Gravity en avant-première hier. Et quel spectacle ! Je réalise mieux quelques heures après le tour de force réalisé par Alfonso Cuaron. Cette sensation de véritablement flotter au-dessus de la Terre est incroyable. Nous nous retrouvons dépossédés de nos repères habituels pour être perdus dans l'immensité de l'espace, remarquablement représenté.

    Mon analyse rejoint assez celle de Florian même si je suis un peu moins sévère à l'égard du scénario. Je ne dirai pas que celui-ci est pauvre mais qu'il est assez prévisible car il suit un schéma usé jusqu'à la corde : une situation initiale assez paisible, l'arrivée d'un problème suivi de péripéties et enfin, d'un dénouement heureux. La bande-annonce m'avait mis la puce à l'oreille et ce schéma est effectivement celui suivi par le scénario du film. Dommage ! Mais il est loin d'être inintéressant, nous plongeant dans la vie qui est celle des astronautes dans l'espace et dont nous apprenons beaucoup.

    Les thèmes abordés y sont effectivement très forts et essentiels.

    La bande-son est très bien choisie, accompagnant avec grâce les péripéties du Dr Stone.

    J'ai été agréablement surprise par les pointes d'humour largement apportées par mister Nespresso, George Clooney himself.

    Je conclurai donc en disant qu'il s'agit d'un très beau film qui fera date dans l'histoire de cinéma tant il s'agit d'une prouesse visuelle et technique. Mais il m'a manqué un peu de surprise et d'émotion pour parler d'un chef-d'oeuvre.

    Ma note : ★★★★☆

    RépondreSupprimer
  3. C'est typiquement le genre de film qui fera débat entre ceux qui pensent qu'un grand film c'est nécessairement une mise en scène impeccable au service d'une histoire profonde, une intrigue omniprésente, sophistiquée... et ceux qui pensent que la puissance d’une mise en scène magistrale n’a pas à se perdre dans un synopsis complexe.

    Autant vous donner tout de suite ma position, je suis de ces derniers. Honnêtement la qualité de la mise en scène est telle, qu’à mon sens une histoire plus lourde aurait détourné le spectateur de l’objectif principale : nous lâcher dans l’espace.
    J’ai l’impression d’avoir assister à un film d’un nouveau genre avec ce naufrage spatiale qui m’a donné l’étrange sentiment d’avoir séjourné pendant une heure et demi dans l’espace.
    Le scénario n’est pas plus plat ni même plus prévisible à mon avis que nombre de films qui cherchent à compenser des manques par ce biais.
    Il faut juste comprendre que l’objectif est d’entraîner le spectateur dans un univers qu’il ne connaît pas et lui transmettre de la façon la plus fidèle possible des sensations inédites.
    Le résultat est tout simplement bluffant !
    Cette prouesse s’explique à l’écran grâce à une parfaite maîtrise de tous les aspects techniques : des prises de vues aussi variées que spectaculaires, une maîtrise des sons magistrale, des effets spéciaux parfaits…

    Sur fond de naufrage spatial, l’équipage devra se sortir d’une situation impossible qui nous fait prendre conscience du risque que prennent ces personnes qu’on envoie en orbite à des milliers de kilomètres de la terre.
    Oubliez tous vos repères, vous êtes en apesanteur et sans référentiel le haut, le bas, l’est, l’ouest n’ont aucun sens. Le moindre déplacement est une mission à part entière et on comprend que les conditions font de l’espace le lieu le plus dangereux et hostile que l’on puisse rencontrer… A tel point qu’on pourrait d’ailleurs se demander si le jeu en vaut vraiment la chandelle.
    « L’espace » n’aura jamais aussi bien porté son nom, la sensation d’immensité est véritablement vertigineuse !
    La 3D apporte enfin quelque chose et pour moi Gravity s’admire en 3D ou pas du tout.


    J’ai vu « Gravity » comme on admire une œuvre dans un musée : elle parait froide au premier abord, on peut éventuellement ne pas saisir précisément ce qu’il y a derrière, mais on sait qu’on est en présence d’une œuvre qui comptera parmis les films les plus remarquables de l’année au moins.



    Ma Note: 4,5/5

    RépondreSupprimer
  4. J’y avais été sans voir la bande-annonce, sans même
    connaître le synopsis. Et, pour être franc, en voyant Mme Bullock en tête d’affiche,
    je m’attendais à un gros navet. Mais bon, parfois dans la vie, on se trompe, et
    parfois, agréablement. Telle est la situation dans laquelle je me suis retrouvé
    devant Gravity, film de Cuaron, réalisateur inconnu au bataillon pour ma part
    (eh oui, je ne suis pas un grand fan d’Harry Potter). Il n’empêche, je dois
    bien avouer que le petit à du talent.

    Dès les premières secondes du film, des images de notre
    bonne vielle planète vue de l’espace et, fait marquant, sans musique (pour ceux
    qui ne comprendraient pas pourquoi je souligne ce point, dans l’espace, il n’y
    a pas d’air, donc pas de son possible).

    Comme tout bon film Hollywoodien, on est très vite plongé
    dans le bain avec les péripéties qui démarrent dans les 10 premières minutes.
    Et là, force est de constater que Cuaron est passé maitre dans l’art de la
    gestion de la caméra : vue subjective, champ large, vue intérieure dans le
    scaphandre, plan serré, tout y est, et avec quelle maestria ! Le réalisateur
    sait également très bien s’entourer, puisque les effets spéciaux sont à couper le
    souffle, parfois, on se demande même si c’est de l’image de synthèse ou de la
    maquette en dur !

    Les mouvements des corps (célestes) sont très crédibles (je
    n’ai jamais été dans l’espace, mais ça parait tout à fait réaliste).

    Dommage que Clooney, dont le rôle n’est ni très important,
    ni le personnage très recherché, n’ait pu davantage mettre ses talents d’acteur
    à profit. En revanche, Bullock s’en tire très bien, malgré les gros a priori que j’avais sur elle.

    De même, les réactions du beau George ne soient pas très
    crédibles, ainsi que la cascade d’évènements qui s’enchainent à un rythme
    effréné.

    Il n’empêche, on est scotché du début à la fin, la tension
    étant parfois telle que j’ai eu l’impression que ce film de 1h30 en durait 2h!

    Mention spéciale également au monteur, car avec des
    kilomètres de rush, (4 ans de tournage tout de même), tout cela n’a pas dû être
    facile à mettre en image, ainsi qu’à l’équipe du maquillage (le teint blafard,
    limité cadavérique, de Bullock lorsqu’elle se résigne, est saisissant de
    réalisme).

    En bref, un très bon film de S.F spatial à couper
    (littéralement) le souffle.

    RépondreSupprimer
  5. Des images superbes, on est en pleine immersion dans l'espace, c'est vraiment très impressionnant et objectivement d'une beauté à couper le souffle. Je dois le dire, un rendu exceptionnel pour des images de synthèse. Il faut donc souligner l’intérêt de la 3D qui cette fois, vaut vraiment le coup.


    Quand à l'histoire en elle même, elle est classique, pas la peine d'attendre une intrigue très développée, mais le suspens et l'action sont bien au rendez-vous.


    Je n'ai pas adoré "Gravity" mais je reconnais que ça faisait bien longtemps que je n'avais pas vu un film de cette qualité.

    RépondreSupprimer
  6. Je suis le seul ici à trouver que la "3D" ne sert pas à grand chose dans ce film? Honnêtement, vous trouvez vraiment qu'il y a beaucoup de troisième dimension dans les films à visionner avec des lunettes en plastique noir ridicules? Hormis le passage du début avec la vis qui semble s'envoler vers nous, le reste ressemble plus à un léger relief qu'à une profondeur de champ digne de la vraie 3D d'u oeil humain. En clair, pour l'instant, la 3D au cinéma n'est pas au point à mon sens et est très chèrement payée pour ce que c'est.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis en général d'accord avec toi Neiké mais je dois dire qu'ici j'ai vraiment senti la profondeur de la 3D.
    Je pense qu'au cours du film on fini un peu par s'y habituer mais j'ai trouvé qu'elle apporte quand même quelquechose ici en particulier ;)

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top