Style3

Style2

Style4

Style5

Sortie : 11 Septembre 2013

Titre original : The Butler

Réalisateur : Lee Daniels

Nationalité: USA

Genre: Drame, Biopic

Acteurs principaux: 

Forest Whitaker, Oprah Winfrey, Lenny Kravitz
Durée: 2h10

«
Next
Article plus récent
»
Previous
Article plus ancien

2 commentaires:

  1. Cecil, enfant des champs de coton, apprend à devenir un nègre de maison et se voit offrir l'opportunité d'être engagé à la Maison Blanche en qualité de Majordome. Il y passera 30 ans de sa vie pendant lesquels il verra défiler plusieurs mandats présidentiels ainsi que l'évolution les droits civiques des noirs américains jusqu'à l'arrivée à la Maison Blanche d'un Président noir.

    Un film inspiré d'une histoire vraie qui donne un point de vue assez contemplatif sur l'histoire des noirs américains étalée sur une période de 30 ans. Pas inintéressant, le dilemme de l'identité noire au sein d'une même communauté bien transposé dans le film à travers la relation de Cecil et de son fils ainé Louis. A part ça, un film un peu trop bien sous tout rapport et au style taillé pour les Oscars qui se sent un peu trop même si l'émotion est au rendez-vous.

    RépondreSupprimer
  2. L'histoire de "Le Majordome" se déroule à l'époque des Kennedy, Martin Luther King et Malcom X… Une époque tendu car la cause noir américaine est proche de permettre des avancées majeurs. On apprend beaucoup de choses sur cette époque mais aussi sur le fonctionnement de la maison blanche.
    Ce film tente surtout de nous faire comprendre comment cet homme, un "simple" majordome de la maison blanche, a pu contribuer à faire avancer la cause noir américaine.

    Lee Daniels met en opposition 2 stratégies à travers Cecil et son fils. La défiance vs la patience ou comment par leur travail, leur fidélité et leur patience, les "nègres de maison" ont contribué à faire avancer les mentalités.
    On comprend très bien que cette position de majordome du président offrait un pouvoir insoupçonné, un poste plus influent encore que certains notables de la maison blanche.
    En effet, comme le dit Sabrina la mise en scène est assez contemplative, on n'entre jamais dans la tête de cet homme. Nous sommes spectateurs d'une époque extrêmement mouvementée, une histoire pas si lointaine finalement.

    Lee Daniels fait une tentative très timide d'auto-critique sur son pays qui a eu bien du mal à avancé sur cette question qui a couté la mort à de nombreux civils. Ca n'est plus une surprise mais ce pays qui se présente sur la scène internationale comme un modèle, n'en a jamais été un.

    Pour rejoindre Sabrina, la mise en scène est effectivement très académique, ni raté ni réussi. Ca manque un peu de risque, voir d'engagement. Impossible de flatter le talent de Lee Daniels tant il est difficile de mettre en évidence son style.
    En revanche, Le casting est une réussite. Oprah Winfrey parait tellement naturelle qu'elle semble parfois jouer son propre rôle. On ne présente plus, Forest Whitaker un talent immense… Toujours capable de trouver le ton juste quelque soit son rôle. Je recommande "Le dernier rois d'Ecosse" un rôle parfaitement à l'opposé de celui-ci qu'il interprète également à la perfection.

    Sans avoir l'impact que j'avais imaginé initialement, "Le Majordome" est un film à voir car on y apprend beaucoup de choses et même si on attendais mieux de la mise en scène ce film se laisse porter par son casting et une histoire efficace, intéressante et touchante.

    Ma Note: ★★★★☆

    RépondreSupprimer


Par respect pour l'ensemble des lecteurs, merci de rester correct dans vos propos, et merci de respecter l'esprit de ce blog (critiques argumentées) auquel cas votre commentaire pourrait se voir retiré.


Top